Messi: «Je n'ai pas demandé à virer notre entraîneur»

Publié le 12 Janvier 2015

Messi: «Je n'ai pas demandé à virer notre entraîneur»

Lionel Messi s'est exprimé pour la première fois sur l'agitation qui a touché le FC Barcelone ces derniers jours. Sur les informations à propos de ses mauvaises relations avec Luis Enrique, la star catalane dément: «Ce n'est pas vrai».

Souriant pour analyser la victoire contre l'Atlético Madrid (3-1), dimanche, Lionel Messi a soudain pris un visage grave, sur le plateau de Barça TV, au moment de répondre à des questions plus sensibles. La semaine écoulée avait été marquée par la révélation, dans la presse espagnole, d'une altercation avec Luis Enrique, après le match contre la Real Sociedad (0-1), par son absence de l'entraînement du lundi, officiellement par une gastro-entérite, puis par l'information de la chaîne TV 3, vendredi, selon laquelle il aurait demandé à Josep Maria Bartomeu, le président du Barça, la tête de son entraîneur.
«On avait déjà ditque je m'étais fâché avec Ibra, Eto'o, Bojan ou Guardiola»

«Je profite de ma présence ici pour réagir et dire ce qui est la vérité, a commencé l'Argentin. Parce que j'ai entendu beaucoup de choses. On avait déjà dit à l'époque que je m'étais fâché avec Ibra, Eto'o, Bojan ou Guardiola. Ce n'est pas vrai. Cela me fait mal parce que tout cela vient d'ici, de Barcelone (de médias catalans). De gens qui aiment le club ou du moins qui sont sensés l'aimer, pas de Madrid comme d'autres fois. Il y a des gens qui veulent faire du mal au club.»
«Je n'ai pas l'intention de m'en aller»

Si Messi ne s'est pas exprimé précisément sur la nature de ses relations avec Luis Enrique, il a voulu clarifier tout le reste. «J'en ai marre d'écouter toutes ces choses sur moi, a-t-il poursuivi. On me décrit comme quelqu'un qui manoeuvre le club. Je n'ai pas demandé à virer notre entraîneur. Je ne prends pas de décisions et je ne demande pas qu'on en prenne. Je n'ai rien exigé pour rester non plus. Tout simplement parce que je n'ai pas l'intention de m'en aller. J'ai aussi entendu que mon père avait discuté avec Chelsea ou Manchester City mais ce ne sont que des mensonges. On doit être plus unis que jamais.»

À la veille de la cérémonie du Ballon d'Or, ce lundi à Zurich, ces paroles de Messi devraient relâcher la pression autour du Barça, de Luis Enrique et de lui-même. Il devrait cependant être amené à s'exprimer de nouveau sur tous ces sujets, lors de la conférence de presse qui précède la remise du trophée.

(Source : Francefootball.fr)

Rédigé par Planète Barça

Commenter cet article