Barça : mais où est passé Munir ?

Publié le 14 Février 2015

Barça : mais où est passé Munir ?

Révélation du début de saison du FC Barcelone, Munir El Haddadi est depuis tombé aux oubliettes.

Une ascension fulgurante. En l’espace de quelques mois, Munir El Haddadi (19 ans) est passé de la victoire finale en Youth League avec les U19 du FC Barcelone (le 14 avril, avec les titres de meilleur buteur avec 11 réalisations et meilleur joueur de la compétition) aux joies de la sélection A de l’Espagne (contre la Macédoine, 5-1, le 8 septembre), en passant par sa première titularisation et son premier but avec l’équipe première du Barça (contre Elche, 3-0, le 24 août). « Je ne m’attendais pas à ce que tout aille aussi vite, mais je n’ai pas peur. J’ai confiance en moi. Je veux simplement travailler pour être à fond lors de chaque match. Je prends tout ça très calmement », confiait-il en novembre. Luis Enrique s’en frottait les mains. « Il a de la personnalité et il nous aide, comme nous aideront d’autres joueurs de la réserve », confiait-il en conférence de presse.

Toutefois, le coach des Blaugranas imaginait déjà les difficultés à venir dans la gestion de son cas tant sa progression a été météorique. « Munir brûle les étapes avec une vitesse difficile à gérer mais il nous offre beaucoup d’options », expliquait-il. Aujourd’hui, le pressentiment de l’entraîneur se vérifie. Le retour de suspension de Luis Suarez, la forme étincelante du duo Lionel Messi-Neymar et les performances remarquées du joker Pedro ont clairement réduit son aire d’expression. Sa dernière apparition avec l’équipe fanion remonte au 15 janvier, en Coupe du Roi, à Elche (0-4). Depuis, le natif d’El Escorial a été renvoyé en équipe réserve, afin de lui venir en aide (le Barça B est 17e de Segunda Division avec deux points d’avance seulement sur le premier relégable). Un processus qui peut surprendre mais qui est naturel.

Si son bail a été réévalué le 9 décembre (avec au passage une augmentation de sa clause libératoire, fixée désormais à 35 M€), il a été acté qu’il restait contractuellement un joueur de l’équipe réserve cette saison. Avec quatre titularisations et un but au compteur, l’attaquant d’origine marocaine reprend doucement ses marques, lui qui était un habitué de la Segunda Division en fin de saison passée (11 apparitions, 4 buts). Le Barça, qui compte conserver ses meilleurs joueurs au vu de la sanction de la FIFA l’empêchant de recruter jusqu’en janvier 2016, espère ainsi qu’il retrouvera toutes ses sensations en gagnant en temps de jeu. Reculer pour mieux sauter en somme. Un adage que Munir El Haddadi, habitué à griller les étapes, doit désormais faire sien.

(SOURCE : FOOTMERCATO.NET)

Rédigé par Planète Barça

Commenter cet article