Publié le 26 Février 2013

La Une de Sport aujourd'hui (26/02/2013) / La portada de Sport hoy (26/02/2013) / La portada de Sport avui (26/02/2013) / The today's Sport Cover (26/02/2013)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 26 Février 2013

PSG : Busquets dans le viseur ?

Où s’arrêtera le PSG en matière de recrutement ? Après avoir attiré Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Ezequiel Lavezzi ou encore Lucas Moura, le club de la capitale s’est offert David Beckham pour les cinq prochains mois. Un recrutement XXL qui permet aux Parisiens d’être leader du championnat de France et de bien figurer en Ligue des Champions. Si son effectif paraît déjà armé, le Paris Saint-Germain pourrait continuer ses emplettes l’été prochain.

Une clause à 100 millions d’euros ?

Selon le quotidien espagnol AS, la prochaine cible des dirigeants qataris pourrait se nommer Sergio Busquets. Même si le PSG dispose de plusieurs milieux de terrains défensifs et relayeurs, l’apport de l’international espagnol serait indéniable. Véritable plaque tournante du FC Barcelone, Busquets a déjà tout gagné en club comme en sélection. Il dispose cependant d’une clause libératoire de 100 millions d’euros. Affaire à suivre.

(Source : Le10sport.com)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 26 Février 2013

Fabregas : «Nous avons le meilleur joueur du monde, le deuxième et le troisième»

Après son revers face au Milan AC (0-2), mercredi, le FC Barcelone s’est repris, samedi, face au FC Séville (2-1). Une victoire de bonne augure avant de retrouver le Real Madrid, mardi, en demi-finale retour de Coupe du Roi. Un match que Cesc Fabregas attend avec impatience. « Il est vital de marquer et de ne pas attendre de voir ce qu’il se passe. Dans les derniers Clasicos, au Camp Nou, nous avons attendu de voir ce qu’il se passait. L'année dernière, nous avons eu un bon résultat dans la première manche et nous étions sur le point de nous épuiser, explique le milieu catalan à AS. Madrid est très dangereux et pour passer nous devons montrer le meilleur football que nous avons. »

« Messi est ce qu’il se fait de mieux »

« Nous ne sommes pas une équipe qui se plaint dans la presse. Il ya des choses à dire, mais nous avons toujours été habitué au silence et à répondre sur le terrain, analyse l’international espagnol. Ici, Leo (Messi) est ce qu’il se fait de mieux. Il ne parle jamais beaucoup lors d'une conférence de presse ou dans des zones mixtes, mais plutôt sur le terrain. Il est très forte mentalement et physiquement chose. Ce qu’il veut c’est jouer, s'amuser et surtout la victoire. Evidemment, nous avons le meilleur joueur du monde, le deuxième et le troisième. Cela, les fans l'aiment, mais à part cela, il ya aussi un groupe et ils l'apprécient beaucoup. »

(SOURCE : Le10sport.com)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 26 Février 2013

Le FC Barcelone poursuit son opération prolongation de contrat. Et après Carles Puyol ou bien encore Lionel Messi, les Blaugrana ont signé un bail avec un autre élément clé.

Mais il ne s’agit en aucun cas d’un joueur, puisque les hommes du Camp Nou ont prolongé le contrat les liant à Etisalat, groupe de télécommunications basé à Abu Dhabi. Une prolongation de quatre ans.

(Source : Footmercato.com)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 26 Février 2013

Dans les colonnes de Mundo Deportivo, le latéral droit du FC Barcelone Daniel Alves (29 ans) a expliqué où il comptait terminer sa carrière.

« Je me vois rester au maximum au Barça, mais mon rêve est d’arrêter ma carrière à Bahia, mon club formateur », a-t-il confié. Les Blaugrana vont donc devoir profiter de son talent avant son futur départ...

(Source : Footmercato.com)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 26 Février 2013

Barça : le duo Messi-Villa fait encore jaser

Alors que les médias espagnols les opposent souvent, Lionel Messi et David Dilla pourraient être alignés ensemble face au Real Madrid en Coupe du Roi.

Qu’il est difficile d’être dans l’ombre de Lionel Messi... Demandez donc à Zlatan Ibrahimovic ou Samuel Eto’o, partis du FC Barcelone, pour redevenir les stars d’une équipe (au Milan AC d’abord pour le premier, à l’Inter Milan dans un premier temps pour le second). Depuis quelques mois, David Villa (31 ans) vit la même chose que ses deux prédécesseurs au sein de l’attaque blaugrana. Malgré des statistiques plus que correctes (30 buts en 66 apparitions en Liga), El Guaje est obligé de s’exiler sur un côté pour laisser de la place au génie argentin. Surtout, il est souvent contraint à démarrer sur le banc de touche.

Samedi, contre le FC Séville (2-1), l’Espagnol était titulaire et il s’est montré décisif en inscrivant le premier but catalan. Et pourtant, il n’a pas franchement pu compter sur son partenaire albiceleste. En effet, la presse espagnole n’a relevé qu’une seule passe de la Pulga en direction de son compère d’attaque durant les 78 minutes que les deux hommes ont passé sur la pelouse... Autant dire que les conditions sont difficiles pour l’ancien Valencian. Malgré tout, Messi continue à crier sur tous les toits qu’ils s’entendent bien et s’apprécient. « Messi réclame Villa », titre même le quotidien sportif espagnol Sport après les déclarations du FIFA Ballon d’Or au micro de Barça TV.

« Avec El Guaje comme référence offensive, les défenseurs centraux sont focalisés sur lui et ça laisse plus d’espaces pour l’équipe », a-t-il concédé. Simple marque de politesse ou sincérité tactique ? Personne ne peut aujourd’hui l’affirmer. Qu’en dira l’entraîneur-adjoint de Tito Vilanova Jordi Roura à l’heure de mettre sur pied son onze pour la réception du Real Madrid mercredi en demi-finale retour de Coupe du Roi ? Mystère... Une chose est sûre, Lionel Messi, lui, sera titulaire.

(SOURCE : FOOTMERCATO.COM)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 25 Février 2013

A l’heure où le Barça s’apprête à en découdre avec le Real Madrid, mardi, en Coupe d’Espagne, puis samedi, en championnat, Jordi Roura a prôné une certaine vigilance en conférence de presse, malgré l’écart qui sépare les deux formations au classement de la Liga. "C’est toujours compliqué de jouer le Real qui a de grands joueurs et beaucoup de qualité. Ce sera un match important pour les deux équipes, avec une saveur particulière. Tous les Clasicos sont intenses, durs. On espère qu’ils le seront dans un cadre exclusivement sportif", souligne l’entraîneur par intérim de la formation catalane.

(Source : Sports.fr)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 25 Février 2013

Jordi Roura n’a pas hésité à évoquer le cas de Undiano Mallenco qui va arbitrer, mardi, la demi-finale retour de la Coupe d’Espagne. L’adjoint de Vilanova a en effet expliqué en conférence de presse: "Il est évident qu’avec Undiano on a de moins bons résultats et on garde en mémoire sa permissivité en finale de la Coupe d’Espagne face au Real Madrid (en 2011). Le mieux qui puisse arriver c’est qu’il passe inaperçu." Un coup de semonce bien visible…

(Source : Sports.fr)

Rédigé par Planète Barça

Publié le 25 Février 2013

Quand Guardiola espionnait ses joueurs

Pep Guardiola, un Guy Roux en puissance ? Si l’on en croit les informations révélées par El Confidencial, ce lundi, le coach barcelonais était en tout cas obsédé par le contrôle de la vie privée de ses joueurs. Principale "victime" de son obsession, Gérard Piqué.

Plus besoin de placer ses hommes à tous les péages direction Paris, ou dans toutes les boîtes de nuit de la région. Plus besoin non plus d'utiliser de cadenas sur les mobylettes. Plus moderne que Guy Roux époque AJA, Pep Guardiola avait semble-t-il des moyens bien plus simples pour contrôler la vie privée de ses joueurs. Selon les informations d’El Confidencial, l’ancien coach du Barça (2008-2012) demandait tout simplement à l’agence de détectives Método 3 de suivre ses joueurs dans tous leurs faits et gestes.

Une demande qui s’expliquerait par la volonté quasi-maladive du technicien de savoir quel était le mode de vie de ses joueurs, lorsque ces derniers n’étaient pas avec lui. Et quand il ne se faisait pas remettre des rapports sur les activités de ses joueurs, il les appelait chez eux, afin de vérifier qu’ils n’étaient pas en train de boire des verres dans les bars. Les principales cibles des enquêtes de l’ancien milieu de terrain ? Ronaldinho, Samuel Eto’o, Deco, mais surtout Gérard Piqué.

L’ancien défenseur mancunien se trouvait en effet dans le viseur de son coach notamment à partir de sa relation avec Shakira, démarrée en 2011. Une filature assidue qui avait commencé à irriter le joueur. Ce dernier s’était plaint auprès de son club, et de son coach. Xavier Martorell, le patron de Método 3, a alors choisi d’informer le défenseur qu’il s’agissait en fait de paparazzi, et qu’il se chargerait désormais de la sécurité du joueur… Reste à savoir si Pep Guardiola compte importer sa méthode au Bayern Munich…

(SOURCE : SPORTS.FR)

Rédigé par Planète Barça